Faut-il conserver un registre d’appel en ULIS?

Depuis que les Classes pour l’Inclusion Scolaire (CLIS) ont été transformées en Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire (ULIS) on peut s’interroger sur la nécessité de conserver un registre d’appel.

Avant cette transformation les élèves étaient inscrits dans la CLIS où ils passaient la majorité de leur temps et faisaient des inclusions dans une classe ordinaire. Maintenant l’idée est qu’ils sont inscrits dans la classe ordinaire où ils passent la majorité de leur temps et font des inclusions dans l’ULIS.

La question se pose dans les écoles de savoir qui doit renseigner le registre d’appel.

Nous avons interrogé deux IEN ASH qui indiquent que le registre d’appel ne doit pas être complété par le coordonateur ULIS car il n’a pas la charge d’une classe. C’est le registre d’appel de la classe où l’élève est administrativement inscrit qui doit être renseigné.

Le code de l’Education va également dans ce sens puisqu’il est fait mention de « classe » alors que l’ULIS n’en est plus une d’un point de vue administratif:

En application de l’article R. 131-5 du code de l’éducation, le maître de chaque classe tient un registre d’appel sur lequel il inscrit les élèves absents. Au début de chaque demi-journée, l’enseignant ou toute personne responsable d’une activité organisée pendant le temps scolaire procède à l’appel des élèves.

Education.gouv.fr

Je vous invite donc à vous faire confirmer cette information par votre IEN. Les coordonnateurs ULIS pourraient ainsi abandonner cette tache administrative.