Des directrices et directeurs d’Eure et Loir disent STOP

Des directrices et directeurs d’Eure et Loir disent STOP

Des directrices et directeurs d’école d’Eure et Loir ont décidé de faire part de leur ressenti à leur hierarchie.

L’annonce mardi soir du ministère, en suivant la recommandation du conseil scientifique, de tolérer les absences des élèves ce jeudi 17 et vendredi 18 décembre a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Tout a commencé par un mail ordinaire envoyé mardi par la DASEN d’Eure et Loir à l’ensemble des établissements (privés, publiques, écoles, collèges et lycées) du département pour relayer les consignes ministérielles.

Chose rare, un directeur s’est autorisé à répondre à la DASEN en mettant en copie l’ensemble des destinataires du mail initial. Des directrices et directeurs lui ont alors « emboité le pas » pour dénoncer le manque de considération des personnels par le ministère. Au travers des différents témoignages, il est reproché au ministère de communiquer aux médias avant de communiquer avec les agents, de prendre des décisions sans se soucier de leur applicabilité et des conséquences sur l’organisation des établissements, de ne pas mettre sur un pied d’égalité les enseignants et le reste de la population, des discours qui ne sont pas en adéquation avec les actes etc…

Les directrices et directeurs ont osé exprimer directement à leur hiérarchie le mal-être de la profession qui s’exprime déjà depuis longtemps dans la sphère privée ou sur les réseaux sociaux.

La DASEN n’a pour l’instant pas répondu à cette action spontanée.