Le syndicat national des médecins scolaires demande la fermeture des établissements

Le syndicat national des médecins scolaires demande la fermeture des établissements

Afin de ralentir la propagation du virus le syndicat national des médecins scolaires et universitaires demande la fermeture de tous les établissements pendant 4 semaines (dont 2 semaines de vacances) en février.

La fermeture vise à ralentir la circulation du virus dans les établissements scolaires afin de tenter d’éviter une fermeture qui risque d’être beaucoup plus longue dans le cadre d’un confinement, ce qui va à l’encontre de l’intérêt des élèves.

Parce que la circulation du virus en milieu scolaire est de plus en plus forte, avec un nombre croissant de variants, Parce que les dernières mesures sanitaires prises par le ministre de l’Éduc. nat. le 1er février sont inapplicables.

Les élèves sont des maillons actifs de la chaîne de transmission, surtout depuis l’apparition des nouveaux variants.

Les tâches des ARS et des CPAM ont été déléguées aux professionnels de santé de l’Éducation nationale déjà surchargés de travail

Syndicat National des médecins scolaires et universitaires

Le protocole sanitaire a été renforcé dans les écoles lundi 1er février avec certaines dispositions applicables ce lundi 8 février et de nouvelles consignes viennent d’être données pour les fermetures de classe avec des cas liés aux variants Brésilien ou Sud Africain.

Tagués avec : , , , ,