Une campagne de tests salivaires dans les écoles très peu ambitieuse

Une campagne de tests salivaires dans les écoles très peu ambitieuse

La campagne de tests salivaires a commencé timidement dans quelques écoles la semaine dernière suscitant au passage une polémique sur le personnel chargé de recueillir les prélèvements par manque de personnel médical dans l’Education Nationale.

L’objectif annoncé par le ministère est d’atteindre 300 000 tests par semaine à partir de la mi-mars.

A ce rythme il faudrait environ 40 semaines pour tester chaque élève (environ 12 millions).

Une campagne de test qui semble manquer d’ambition quand on la compare par exemple au Royaume-uni qui vient d’annoncer que les élèves et le personnel bénéficieront de 2 tests par semaine.

Rappelons que les tests salivaires sont presque aussi fiables que les test nasopharyngés et utilisent la même technique PCR.

Articles connexes:

Laisser un commentaire