Vers la fin de la fermeture automatique des classes en cas de COVID?

Vers la fin de la fermeture automatique des classes en cas de COVID?

Les fermetures de classes en primaire battent en ce moment des records avec plus de 6000 classes fermées. C’est ce qu’a annoncé le ministre Jean-Michel Blanquer cette semaine.

Le nombre d’enfants (0 à 9 ans) positifs au COVID est également en train d’atteindre des chiffres jamais vus depuis le début de la pandémie.

Source: Santé Publique France

Malgré ce constat alarmant et l’arrivée de la « 5ème vague » en population générale, le gouvernement pourrait annoncer ce jeudi 25 novembre, lors de la conférence de presse d’Olivier Véran, la fin de la règle « 1 cas = 1 fermeture de classe ».

Depuis le mois d’octobre 10 départements expérimentent déjà une solution alternative (voir notre article de fin septembre) qui consiste à tester les élèves d’une classe, le plus rapidement possible, lorsqu’un cas se déclare. Seuls les élèves positifs sont alors isolés, ceux ayant un test négatif sont autorisés à retourner en classe.

Dans le Val d’Oise cette expérimentation aurait, selon la directrice académique (DASEN) permis d’éviter la fermeture de 140 classes. Voir l’article Le Parisien. Les remontées du terrain font cependant état de grosse difficultés à tester les élèves faute de personnel suffisant. Les laboratoires ne semblent pas parvenir à suivre la cadence. Les élèves récemment contaminés sont également susceptibles de passer sous les radars des tests et s’ils sont ensuite asymptomatiques de continuer à diffuser le virus.

Laisser un commentaire