Le gouvernement confirme la fin de la règle 1 cas = 1 fermeture

Le gouvernement confirme la fin de la règle 1 cas = 1 fermeture

Nous vous l’annoncions hier, le gouvernement vient de confirmer qu’il met fin à la règle du 1 cas de COVID = 1 fermeture de classe dans le primaire.

À compter de lundi 29 novembre, lorsqu’un cas apparaîtra dans une classe les élèves seront invités à se faire dépister. Seuls les élèves positifs ou ceux refusant le test seront isolés pendant une semaine.

Cette décision intervient en pleine reprise épidémique et à un moment où le nombre de classes fermées s’approche du record. Plus de 8500 classes sont fermées.

Depuis le mois d’octobre 10 départements expérimentaient déjà une solution alternative (voir notre article de fin septembre) qui consiste à tester les élèves d’une classe, le plus rapidement possible, lorsqu’un cas se déclare. Seuls les élèves positifs sont alors isolés, ceux ayant un test négatif sont autorisés à retourner en classe.

Dans le Val d’Oise cette expérimentation aurait, selon la directrice académique (DASEN) permis d’éviter la fermeture de 140 classes. Voir l’article Le Parisien. Les remontées du terrain font cependant état de grosse difficultés à tester les élèves faute de personnel suffisant. Les laboratoires ne semblent pas parvenir à suivre la cadence. Les élèves récemment contaminés sont également susceptibles de passer sous les radars des tests et s’ils sont ensuite asymptomatiques de continuer à diffuser le virus.

Laisser un commentaire