Promesse de revalorisation des enseignants tout en modifiant l’organisation du travail

Promesse de revalorisation des enseignants tout en modifiant l’organisation du travail
Flat design concept for time management, targeting, work planning and timing.

Suite à la grève massive du jeudi 5 décembre 2019 chez les enseignants le gouvernement devait préciser le projet de réforme des retraites ce mercredi 11 décembre 2019.

Le premier ministre, Edouard Philippe, a réitéré les promesses qui avaient été faites par le ministre de l’Education Nationale dans sa lettre adressée le mardi 3 décembre aux enseignants:

  • Pas de perte de retraite
  • Retraite équivalente à celle des métiers équivalents de la fonction publique
  • Revalorisation partagée entre hausse du salaire et de nouvelles primes
  • etc…

Il a indiqué que des négociations allaient commencer dès ce vendredi entre le ministre et les organisations syndicales afin de travailler sur une revalorisation pluriannuelle mais aussi et c’est la nouveauté sur l’organisation du travail. En effet le gouvernement veut redéfinir le service des enseignants, réécrire le métier d’enseignant.

Ce serait inacceptable et cela ne se produira pas, a-t-il insisté devant le Conseil économique, social et environnemental (Cese). Nous inscrirons dans la loi que le niveau de retraite des enseignants sera sanctuarisé, et comparable à celui d’autres dans la fonction publique. Le décalage de génération nous donne un peu de temps mais nous ne voulons pas créer deux catégories d’enseignement. le temps doit nous permettre de repenser le métier d’enseignant

Edouard Philippe le mercredi 11 décembre 2019

Ce discours a été accueilli avec beaucoup de méfiance de la part des syndicats qui craignent que la revalorisation (déjà nécessaire avant même le projet de réforme des retraites) ne soit pas à la hauteur des besoins et que le gouvernement ne profite de cette négociation pour imposer de nouvelles contraintes aux enseignants (temps de présence obligatoire dans les établissements, raccourcissement des congés, nouvelles obligations, primes « au mérite », primes pour les enseignants qui accepteraient des missions d’orientation des élèves, prime pour les enseignants qui changeraient régulièrement d’établissement pour les inciter à la mobilité etc…).

Ces négociations devront aboutir à l’été 2020 au plus tard (après le vote de la réforme sur les retraites). Une loi de programmation sur une dizaine d’année devra alors acter la revalorisation salariale.

L’autre annonce importante du premier ministre est le maintien de l’age légal de départ à la retraite à 62 ans. Le projet instaure cependant un age d’équilibre à 64 ans, les personnes qui partiront avant cet âge auront un malus sur leur retraite alors que ceux qui continueront à travailler après bénéficieront d’un bonus.

Articles utiles:

Le droit de grève chez les professeurs des écoles

Courrier de M Blanquer aux enseignants

Les professeurs des écoles grands perdants de la réforme des retraites

L'application gratuite des professeurs des écoles:
Tous nos articles et pleins d'autres services gratuits pour les PE
Tagués avec : , , , , ,