Macron annonce la fin de l’instruction à domicile sauf pour des impératifs médicaux

Macron annonce la fin de l’instruction à domicile sauf pour des impératifs médicaux

Le président Macron a annoncé ce vendredi 2 octobre qu’à compter de la rentrée de septembre 2021 l‘instruction à domicile ne sera plus autorisée que pour des motifs d’impératifs médicaux.

Ce sont donc environ 50 000 enfants qui bénéficiaient de « l’école à la maison » qui devront regagner les bancs de l’école.

Le président a indiqué avoir pris une décision forte avec pour objectif de lutter contre les séparatismes.

La scolarisation deviendrait donc obligatoire pour tous dès 3 ans à partir de la rentrée de septembre 2021.

L'application gratuite des professeurs des écoles:
Tous nos articles et pleins d'autres services gratuits pour les PE
Tagués avec : , ,

12 Comments on “Macron annonce la fin de l’instruction à domicile sauf pour des impératifs médicaux

  1. C’est loin d’être fait. Changer la Constitution n’est pas chose aisée, surtout quand on n’a pas la majorité. C’est le moment de mobiliser ses connaissances en EMC les PE au lieu d’annoncer ça comme une certitude !

    • Êtes vous sûre qu »en les gardant au domicile, ils ne passent pas à côté de la mutualisation, l »apprentissage de l’alterité , la diversité d’enseignements spécialisés,,l’amitié, et tous ces merveilleux moments passés ênsemble avec ses meilleurs copains? C ‘ est un apprentissage important pour leur vie future aussi , même si on comprend la liberté qui existe « hors moule « .

      • Je connais, de près où de loin, pas mal de familles qui ont fait le choix de l’IEF, et je peux vous assurer que l’apprentissage est riche et intéressant pour ces enfants. Les parents qui font ce choix ont une responsabilité énorme sur leurs épaules: celle d’instruire leur enfant, et d’avoir des résultats (leurs enfants doivent savoir lire, écrire, compter, ils doivent assurer dans toutes les matières tels que les maths, Langues, histoire/géo, science, Français, art plastique…) avec bien souvent plusieurs enfants et donc plusieurs niveaux. Ils font le choix de ne pas déléguer cet apprentissage à une tierce personne qui essaye tant bien que mal de discipliner 30 élèves et qui fait du gardiennage, plus que de l’apprentissage. Et se n’est pas le temps des devoirs du soir, c’est toute la journée, sur tout un programme. Cela demande des sacrifice financiers aussi, car l’un des parents au moins reste à la maison pour s’occuper à temps plein de l’instruction. Et pour ce qui est de l’amitié, ces enfants qui ne croulent pas sous les devoirs le soir, peuvent enchainer les activités avec la présence d’autres enfants. Ces parents emmènent leurs enfants au musée, ils font bien souvent du jardinage, il apprennent le tissage, le travaille de laine…. et se regroupe grâce à FB entre famille IEF ce qui permet aux enfants de se « sociabiliser ». Pour ceux qui ont les moyens financiers, ils voyagent beaucoup avec leurs enfants et vont sur des chantiers d’entraide en tant que bénévoles où ils aident à construire un mur un terre, une isolation en paille…contre le gite et le couvert. L’ouverture sur le monde est extraordinaire, car les parents ne veulent pas que leurs enfants en soit coupé, de ce monde justement. Changer ce droit, c’est vraiment ne pas connaitre les tenants et aboutissant de l’IEF. Mr Macron a-t-il déjà rendu visite à ne serait-ce à qu’une seule famille qui a fait ce choix, et de s’intéresser au POURQUOI les parents ont fait ce choix? Il enlève une grande richesse, et une grande chance à ces enfants qui grandissent entouré de l’attention et de l’investissement de leurs parents.

        • Je suis effarée de lire un truc pareil!! Et quoi alors, fini les parents qui partent autour du monde pendant 1an et instruisent leurs enfants pendant le voyage? Fini le choix, la liberté??? Bon sens, en instruction familiale, il y a déjà bien assez de leviers de contrôle, pas la peine de l’ interdire! Et quoi, tous ces enfants forcés de retourner à l’école… Comment ils vont faire ceux qui ont quitté les bancs de l’école car traumatisés dans leurs plus jeunes années, quand on va les obliger à y retourner alors qu’ils progressaient tout aussi bien et paisiblement depuis chez eux?
          Et puis quoi, d’un point de vue pratico-pratique, ils vont les mettre où ses enfants?? Ouvrir des classes, recruter des prof’, ça ne se fait d’un claquement de doigt! Les classes sont déjà surchargées! Dans la classe de ma fille, en GS, ils sont déjà 29.
          C’est déjà bien assez contraignant que l’instruction soit devenue obligatoire l’an dernier dès 3ans, il n’est pas utile de rendre carrément l’école obligatoire.
          J’espère vraiment que ça ne passera pas, qu’on laissera aux parents le droit au choix. Parce que sinon…on va droit à l’endoctrinement général.

    • Merci Cerise!!!!
      LAETITIA, enseignante en disponibilité, qui fait l ecole à la maison depuis 3ans er l assume pleinement! Porte ouverte à Mrs Macron et Blanquer

  2. Nous sommes dans un pays de dictature. La liberté n’existe plus hélas!
    Vaccins obligatoires, écoles obligatoires, port du masque obligatoire.
    Cela ne va pas durer car le français est avant tout un humain aimant avant tout, la liberté, l’égalité et la fraternité. Nous ne devons pas accepter ces propositions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*