La rentrée du lundi 2 novembre décalée pour les élèves à 10h et organisation de l’hommage à Samuel Paty

La rentrée du lundi 2 novembre décalée pour les élèves à 10h et organisation de l’hommage à Samuel Paty

Le ministère a commencé à préciser les modalités de l’hommage à Samuel Paty le lundi 2 novembre dans les établissements scolaires.

  • Les équipes pédagogiques devraient se réunir de 8h à 10h pour échanger et organiser l’hommage.
  • Les collectivités devraient être sollicitées pour organiser les modalités d’accueil et de transport des élèves.
  • Devrait s’en suivre une séance en classe sur les valeurs de la République, la liberté d’expression, le rôle des écoles et apporter des réponses aux questions des élèves sur les attentats. Des ressources, facultatives, vont être proposées aux enseignants sur Eduscol à partir de ce mercredi 28 octobre.
  • La lettre de Jean Jaurès aux instituteurs et aux institutrices du 15 janvier 1888 devrait être lue aux élèves (à partir du CM? tous les élèves? en fonction de la situation sanitaire?) et s’en suivrait une minute de silence à 11h15. Des élus pourront participer à ce temps sans prise de parole.
  • Des personnes ressources (psychologues scolaires, conseillers pédagogiques, inspecteurs, …) seront mobilisées pour accompagner les équipes et élèves.
L'application gratuite des professeurs des écoles:
Tous nos articles et pleins d'autres services gratuits pour les PE
Tagués avec : ,

6 Comments on “La rentrée du lundi 2 novembre décalée pour les élèves à 10h et organisation de l’hommage à Samuel Paty

    • Tout à fait d’accord avec vous. Quel est le but d’aller répondre à des questions que les enfants ne se sont même pas posées, leur mettre des tourmants d’adultes dans l’esprit? Laissons les à l’insouciance ils grandiront bien assez vite. Avec toute la tristesse et l’indignation que j’ai fasse au drame qui c’est produit, je ne souhaite pas que ma fille en classe de CP se retrouve lundi matin fasse à des préoccupations qui ne sont, à notre goût , nullement de son âge et cela n’a pas sa place à l’école je ne souhaite pas que ma fille soit confrontée à ça et le jour où il sera bon d’en débattre ensemble il me semble plus opportun que cela se réalise dans la cellule familiale . .. Courage à tous les enseignants, atsem, avs vous faites un travail fabuleux pour nos enfants et vous n’êtes pas toujours reconnu pour le travail accompli!!

  1. je ne pense pas que les professeurs vont parler de mort et de décapitation en tout cas pour la primaire au collège les élèves en ont peut être parler avec leurs parents ou bien ont vu sur les réseaux sociaux ou les infos et en ont ensuite parler avec leurs parents mais je pense qu’ils parleront des valeurs de la République de la laïcité,liberté d’expression etc

Laisser un commentaire