Déploiement de capacités de tests dans les établissements scolaires

Déploiement de capacités de tests dans les établissements scolaires

Le ministre Jean-Michel Blanquer vient d’annoncer lors d’une interview sur RTL ce vendredi 6 novembre le déploiement de capacités de tests directement dans les établissements scolaires courant novembre.

en favorisant la possibilité d’avoir des lieux de tests proches des établissements, où on peut aller facilement. […] Et puis tout au long du mois de novembre, on va commencer à déployer des capacités de tests à l’intérieur des établissements, par des personnels de santé, qui peuvent être de l’Éducation nationale ou de l’extérieur

Jean-Michel Blanquer le 06.11.20 sur RTL
L'application gratuite des professeurs des écoles:
Tous nos articles et pleins d'autres services gratuits pour les PE
Tagués avec : , , ,

66 Comments on “Déploiement de capacités de tests dans les établissements scolaires

          • La réalité c’est que nos chers bambins font preuve de beaucoup de courage et depuis le printemps s’adaptent avec une facilité déconcertante à tous les changements qu’on leur impose !! Alors arrêtez les psychodrames et faites confiance à l’école !! Non les enfants ne sont pas traumatisés par le masque ! Non les enfants ne seront jamais testés sans l’accord parental !!
            Il y en a marre des menaces !
            Paroles d’une enseignante…

        • @Elo :

          « Nos chers bambins font preuve de beaucoup de courage depuis le printemps et s’adaptent … »

          VRAI, les enfants s’adaptent. Les enfants prennent ce qu’on leur donne. Les enfants ne s’arrêtent pas de rire, quel que soit leur situation. En fait, il y a un malentendu. Disons une méprise. Ce sont aux ADULTES de définir consciemment ce qui est bon et juste pour l’enfant. Il n’y a qu’à observer son bambin en hiver déclamer qu’il n’a pas froid à moins 2°C. C’est à l’adulte de lui imposer le manteau,non ? C’est souvent le cas. L’enfant est tellement préoccupé par l’instant présent qu’il n’a pas moyen d’anticiper ou d’analyser son ressenti. Bref. L’enfant d’un bourreau aime son bourreau, n’est-ce pas ? Navrée pour ce parallèle, je trouve l’image intéressante toutefois.

          Alors maintenant  » non les enfants ne sont pas traumatisés par le masque  » . Qu’en savons-nous ? Cela se base sans doute sur votre oservation (juste) des enfants qui acceptent ce qu’ils vivent car c’est ainsi qu’on l’impose. Mais que savons-nous des conséquences sur le fonctionnement interne chez des enfants en plein âge social, ou la relation à l’autre est primordiale etcetera etcetera. Je ne dresserai pas l’argumentaire sur les méfaits hygiéniques et autres des masques (voir autres commentaires) mais ayons un peu de bon sens !

          Je refuse cet argument de pacotille , qui consiste à dire  » ooooh les enfants s’adaptent , c’est nous les adultes qui sommes obtus avec toutes ces mesures « . Les enfants acceptent le bien, le mal, le bon, le mauvais, nos rires, nos colères. Qu’un enseignant dise cela ( et ils sont nombreux ) m’effraie , car c’est méconnaître fondamentamement ce qu’est un enfant , et nier le rôle essentiel de l’adulte pour le protéger. Si je considère cela mauvais, je me fiche que mon enfant soit « adaptable », je prends les décisions qui impliquent la protection de mon enfant. Et ça, chers parents, enseignants, un enfant ressent et ne remet pas en cause l’adulte qui a la conviction de le protéger avec fermeté et avec tout son amour! (L’un ne va pas sans l’autre d’ailleurs)

          Que ne devons nous pas nous interroger sur notre capacité à être des adultes, autonomes et libres en pensée, responsables et juste dans l’action. Réveil ! Nous sommes piégés, obligés d’accepter toutes ces mesures. Et comme nous sommes pris au piège, bah on essaie de se convaincre que c’est pas si mal, histoire de pouvoir continuer à vivre dans le bien-être et l’ignorance. Parce que bon, si on creuse un peu l’affaire, ça risque de piquer la conscience, à moins que Netflix ai bien fait son travail et que la conscience il en reste pas beaucoup… parce que bon, souffrir on aime pas trop trop, pas tous les jours svp. Et, pis, r’gardez nos mômes, ça va sont pas traumatisés !

          Aller zou. On r’tourne à l’école. « Tu sais mon fils , fut un temps où les enfants allaient à l’école sans masque et les maîtresses aussi  » réaction 1 : « Mais papa, comment i f’saient les gens pour se protéger des virus ? Ca veut dire qu’on pouvait mourir des maladies de la maîtresse ?  »
          Réaction 2 : « Mais vas y pa’ , c’est chaud, parce que le masque en plus c’est trop stylé, d’ailleurs y’a un masque nike nike nike qui est trop beau, j’le veux quoi!  »
          « Bon aller, au lit, tu t’es brossé les dents ? Tu as mis du gel hydroalcolique ? Super, bisous  »  » Pa, stop ! T’as oublié de mettre ton masque pour le bisous  »  » oups pardon , vieux réflexes (bisous) »

          Tiré par les cheveux, évidemment. Absurde, évidemment. Évidemmeeeeeeeeent.

          • Entièrement d’accord, je suis sidérée de constater comment le corps enseignant a qui l’on confie nos enfants, ne cherchent pas plus a les protéger . Au contraire nombreux sont ceux qui se transforment en policier pour punir les enfants qui ont le malheur de baisser le masque…j’espérais qu’ils manifestent en masse contre le port du masque, je pensais qu’ayant fait des études, ils avaient compris la grande supercherie qui s’annonce , mais non ils confortent l’état et demande mm un renfort sanitaire….a n’y rien comprendre….

          • Bravo ces professeurs sont sans une conscience. Retirer les enfants que pensez Vous que ses gens puissent apporter à vos enfants. C’est une honte et c’est criminel ces mesures.

      • Eh bien si c’est très important de remonter le plus possible de monde contre toutes les magouilles infectes qui viennent du gouvernement. Car, maintenant dans ce gouvernement, il n’y a plus que des menteurs et des malhonnêtes qui n’ont aucune conviction. Il s’ingénient à exécuter avec zèle tout ce qui sert les intérêts de la haute finance internationale, chère à Macron.
        Il faut éviter par tous les moyens, que le plus grand nombre de citoyens se fassent flouer par ces gens infréquentables.

      • Elle critique pas elle a raison mois non plus je ne veux pas que l’on touche à mon enfant et qu’ils lui font se testes interdit ont n’ai encore les parents sa suffit qu’ils nous flics en tout il sont pires que le virus l’état nous cache des chose et ces tests ces trop bizarres mois je accepte pas tout ces choses de l’état pourquoi il non pas voulu fermé et protège nos enfants normalement mois qui a des problèmes à risques mon fils ne devrait pas aller à l’école je ne comprend pourquoi sa aussi les parents a risque leur enfant doit aller à l’école

      • mdrrrrrr. D’être aussi endormi me fait rire à gorge deployée. Ou alors t’es un bon gros troll qui est la pour polluer et à qui c’est pas la peine de repondre.
        Envoi ton gosse à l’école se faire plomber si ça te chante et quand on a rien a dire on se tait.

      • Oui je soutiens le personnel et les profs qui eu aussi sont en plein fronts il faut ferme tout les écoles point ces dingue il y a cette épidémie en flèche et les écoles ne ferme pas nos enfants peux être porteurs du covid mais les parend risque eu comment les protéger que l’on m’explique ou ont va il faut ne plus mettre les enfants à l’école c’est encore nous les parents ont direz que ces vitale si l’enfant manque l’école mais si vous le perdez il meurt du covid la tout votre vie vous allez pleurer un jeune américain de 13 ans vient de mourir du covid alors que l’on nous dit pas qu’un enfant ne peux pas l’avoir ces faux

        • Cela s’appelle est sous traumatisme, celui de la peur, comment cela se produit ? Par l’écoute de la télé avec non différentiation entre les menteurs(ceux qui en conscience ont déjà menti), et les autres médecins, ceux qui sont appelé rassuristes.
          Pour moi il est clair, je n’écoute pas les menteurs et le député républicain disait à l’assemblée il y a trois jours, que le ministre veran est un menteur.

          • Punaise , mais la syntaxe, l orthographe catastrophiques de nombreux messages m ont brûlé les yeux. C est malin ! Je dois aller consulter maintenant .

    • Meme pas en rêve si j’apprends que quiconque a touché a mes enfants sans mon accord et sans être au courant de quoi que ce soit…. ca va chauffer !!! Il en es absolument HORS DE QUESTION !!!
      Toute façon ils n’auront jamais mon accord cest un NON direct !!!

    • pour tout ceux qui sont contre : REACTION19 association de maitre Brusa + de 28’000 adhérants , depuis le confinement il a crée l’association (voir video sur youtube) et defend becs et ongles la population contre ce gouverne’ment qui pond des decrets SANS les signer (+caduc) , qui parle que c’est la loi alors que c’est même pas voté bref, il fait sauter les amendes ILLEGALE. il prepare des ripostes à imprimer et à distribuer aux mairies, flics, gouverne’mentn etc. Adheré et vos probleme seront resolu car : c’est illegal. point.

      • Chere Madame GABRIELLE LABORIT (en majuscule), C’est vrai l’ecole est une garderie. Faut-il sincèrement répondre à cela ? Non je ne le pense pas. Connaissez vous, avez-vous été creuser sur ce que sont « ces tests » ? Avez-vous la moindre idée des risques pour votre enfant (et pour tous) ? Croyez-vous encore aux bisounours en osant affirmer que : tout le monde il est bô tout le monde il est gentil ? Votre Gouverne’Ment vous a t il apporté sécurité ? Protection ? Vous aide t il depuis que vous êtes née ? La devise de la FRANCE est : liberté, égalité, fraternité non ? Vous identifiez vous à la devise de la FRANCE ? Si oui pas de soucis vous ferez partie des dommages collatéraux avec votre enfant gardé par sa maîtresse, c’est VOTRE libre arbitre.
        Bonne chance à vous. Quelques recherches approffondies (pas les 20 premières pages de mister Gogole qui sont dirigées par l’I.A. mais plus profondément vous apprendrait bien des choses, surtout si vous avez la responsabilité d’enfant. Maintenant si vous êtes seule à bord pas de soucis, allez faire votre test, puis 2x la semaine, et même tous les jours, cela vous regarde. Bonne chance. Bien à vous…

    • Exactement ! Il y a deux mois, quand j’ai soulevé la question au collège, la Direction m’a rit au nez en me disant « des tests au sein des Etablissements ! Vous allez trop loin…  » Et là tadam… on y arrive. Alors l’accord… je pense qu’ils sont tout aussi capables de passer outre dans quelques temps !

  1. Bonsoir étant aide soignante je suis tout à fait d’accord accord pour faire tester mes enfants dans leur école cela permettra de voir les personnes qui sont positif cela est fait pour les proteger ainsi que leur proches même si je ne suis pas d accord avec tout se que le gouvernement dit en se moment

      • Fesant partie de l’éducation nationale vous auriez râlé car il fallait garder vos enfants chez vous. C’est bien gentil de nous critiquer mais quand je vois que certains parents ont été cas contact et que ces personnes ont osées envoyer leurs enfants dans l’établissement scolaire. Nous sachant cela car les gosses nous parle on n’a appeler les parents et ils sont venus chercher leur enfant et une fois le test passé ils étaient positifs. Donc par respect pour autrui je vous suppli les gens qui ont été cas contact de ne pas envoyer vos enfants avant d’avoir fait le test. Car à la final vous mettez tout le personnel de l’etablissement en danger ainsi que les autres élèves.

        • Bonjour Ferro,
          Je lis votre post avec attention et je m’interroge. … Vous prétendez faire partie de l’Éducation Nationale, mais permettez moi d’en douter quand je vois la tonne de fautes d’orthographe et d’accords qui truffent les 7 lignes de votre publication ! Alors, certes, on comprend le sens de votre message mais ce ne peut pas être celui d’un enseignant ou alors il y a de gros soucis à se faire pour nos enfants !
          Oui c’est inadmissible d’envoyer ses enfants à l’école si dans le cercle familial il y a des cas « positifs » connus, encore que tous les cas positifs ne sont pas « malades » mais c’est un autre débat. De plus si les enseignants et le personnel des écoles portent eux-même correctement le masque et pratiquent le lavage des mains, c’est la BASE de ce qui doit se faire, ils limitent les possibilités d’être contaminés.
          Après nous savons très bien qu’il n’y a que de très rares cas d’enfants qui développent le virus !!!
          Par contre il y a des enfants qui ont leur capacité respiratoire diminuée avec le masque et des maux de tête. Mais tout le monde s’en moque alors qu’il peut y avoir des incidences graves sur le cerveau à long terme.Trouvez-vous normal que des jeunes enfants portent le masque de 8 h du matin jusqu’à 18 h le soir voire plus a cause des horaires de travail des parents ? Je suis certaine que vous ne le faites pas vous-même !
          J’aimerais que vous réfléchissiez à ce qui suit : Durant ces 15 jours de vacances, si nos gouvernants avaient des neurones en état de fonctionnement, ils auraient exigé que chaque enseignant soit dépisté …. PREMIÈRE MESURE !
          Et qu’ils portent le masque : deuxième mesure ! ce qui est appliquée, je crois et j’espère !!!
          A partir de là on pouvait espérer laisser nos petits évoluer normalement !
          Ensuite pour les plus jeunes, en primaire, surtout les 6-8 ans, expliquez-moi ce qu’il va se passer avec les rhumes et les nez qui coulent ? C’était déjà compliqué de leur expliquer comment se moucher autrement que dans sa manche, alors aujourd’hui c’est le masque qui va servir de mouchoir ? et récolter la morve et les microbes durant 4 heures ou plus si le masque n’est pas changé ?
          On s’évertue à leur expliquer qu’il faut tousser ou éternuer dans son coude, ça commençait à être enregistré, et maintenant tout ça se fait dans le masque !
          « Chers petits, respirez votre CO2, vos miasmes et microbes entassés dans votre bâillon pourri ! Vous n’avez pas le choix, sinon remontrances vont pleuvoir « !!!
          Quelle est la réelle volonté là derrière ?
          Si vous vous sentez en danger, Madame, faites vous faire un arrêt de travail, car la peur (ce qui parait être votre cas) engendre le stress, qui lui même provoque la production de cortisol qui engendre la baisse du système immunitaire . Mais de grâce laissez les jeunes enfants vivre librement !
          Je ne

        • Ils ne sont vraiment pas très regardants sur le niveau orthographique de leur personnel dans l’éducation nationale! Ça pique les yeux!
          Bon, si on passe l’orthographe, on pourrait passer qu’il y a une personne bienveillante envers les enfants qui explique qu’elle travaille dans l’éducation nationale! Et bien, non! Même pas! Quand on est capables d’utiliser le terme de « gosses », c’est que la bienveillance ne fait pas partie intégrante de sa personnalité. Bref, les ENFANTS sont bien mal entourés je crois.

    • Comme je l’ai dit au début de cette épidémie il fallait faire travailler 1 personne dans un couple et mettre la seconde en télétravail. Idem pour les personnes séparées. Seule les personnes célibataires auraient envoyé leur enfant à l’école. Les autres auraient pu garder leurs enfants. Il y aurait moins d’enfants en classe et des protocoles de sécurité plus faciles à mettre en place.
      Une proposition parmi tant d’autres……..

      • Mon mari était positif mais moi sa conjointe et mes 3 enfants négatifs…..alors il existe bien des faux positifs car aucun symptôme en ce qui le concerne.Cependant nous avons bien respecté l’isolement des 7 jours donc pas d’école pour nos gosses.
        Apres sachez que tout le.monde.ne fait pas le test et que personne au final sait s’il est positif ou pas donc vivons libres et sans angoisse que mourir enfermés dans la peur toujours en respectant autrui.

    • Aesh en contact avec 23 enfants du lundi au vendredi je peux vous dire que d’un premier temps non les enfants ne sont pas traumatisés par le masque et d’ailleurs le supporte bien mieux que nous adultes. Oui nous devons être tester pour protéger notre famille ainsi que nos élèves. Nous entendons de plus en plus que des cas contacts dans nos classe, cela ne nous rassurent pas et sans compté tout ceux qui sont contaminés et qui mettent quand même leurs enfants à l’école. Nous prenons des risques tout les jours et cela pour le bien de vos enfants.

    • En tant que soignante ? Pouvez vous préciser, car soi vous nous faites part de votre choix soit vous nous conseillez, êtes vous diplômé ?
      D’une part les tests ne signifie pas une personne contaminante. Les tests disent positifs si le labos le veut, ou bien ils disent négatif si le labos ne force pas la réaction d’analyse. Ils peuvent être faux positifs et faux négatifs.
      Ce qui est important est que (ce virus bien que différent,
      comme chaque virus de grippes, rhume, etc..) au vues des patients guérits, 99,7%, et de l’âge de la population décédée, avec le corona VIRUS, de 80 ans qui a eu un pic de nombre de MORTS, par l’absence de traitements DU FAIT des décisions politiques imposées dans les médias et par les ars et conseils de l’ordre. En effet il y a eu l’affaire du rivotril, le sénat met en lumière que la surmortalité de 10 000 personne est du aux effets de l’utilisation de ce sédatif profond en ephad associée à l’absence de traitement par antibio pour la bronchite, cela a conduit beaucoup de personnes fragiles vers les urgences puis la mort. Toute bronchite est traitée, là il s’agit de CRIME. Pour ce qui est de l’intubage, c’était et c’est monstrueux de l’entubage pour nous faire rentrer dans l’esprit la croyance de la dangereusité de cette maladie pourtant similaire à ce qui se fait de grippe. Ce traitement n’apportait pas de changement sur la mortalité des patients, c’est arrêté aujourd’hui, mais la prise de puissante drogues associée à la mise en coma pour des semaines, détruits les organismes et c’est inutile.
      Avec toutes grippes on pourrait faire de même, à partir du moment où la bronchite n’est pas traitée.
      Il faut se laver les mains, prendre des vitamines, d, du zinc, et en cas de premier symptômes du chlorure de magnésium, voir de l’argent colloïdale, puis si problème, ce qui ne devrait pas arriver, prendre avec votre médecin, un antibio macrolide.

    • Je refuse qu’on fasse un seul test à mon fils de 14 ans ! Il a déjà été malade il y a quelques semaines, il est resté à la maison et le collège a pû s’asseoir sur …. rien ! Vos tests ne sont pas fiables et détectent des positifs à tour de bras car les labos sont réglés sur du 35 cycles. Les tests ne servent qu’à alimenter le nombre de cas positifs et faire flipper à mort la population.

  2. Mais oui pauvre idiote laisser les enfants tranquilles. J’ai 60 ans des virus j’en ai eu ils ont toujours existé. Une rhinopharingite n’a jamais tué aucun enfant. Je suis mamie personne touchera mes petits enfants mes enfants pensent la même chose. Faites vous tester si vous voulez y compris vos enfants mettez vous cinq masques, mettez un masque à vos gosses pour dormir, enfermer vous dans une bulle pour attraper aucun virus, mais laissez vivre ceux qui le souhaite.apres ça sera vaccin obligatoire pourquoi pas enfermement. C’est grave d’en faire tout un cinéma sous prétexte que l’hôpital a été abandonné depuis des années

    • Mais c’est du grand n’importe quoi votre réponse, Madame !
      Durant ces 15 jours de vacances, si nos gouvernants avaient des neurones en état de fonctionnement, ils auraient exigé que chaque enseignant soit dépisté …. PREMIÈRE MESURE !
      Et qu’ils portent le masque : deuxième mesure ! ce qui est appliquée, je crois et j’espère !!!
      A partir de là on pouvait espérer laisser nos petits évoluer normalement !
      Ensuite pour les plus jeunes, en primaire, surtout les 6-8 ans, expliquez moi ce qu’il va se passer avec les rhumes et nez qui coulent ? C’était déjà compliqué de leur expliquer comment se moucher hors que dans sa manche, alors aujourd’hui c’est le masque qui va servir de mouchoir ? et récolter la morve et les microbes durant 4 heures ou plus ?
      On s’évertue a leur expliquer qu’il faut tousser ou éternuer dans son coude, ça commençait a être enregistré, et maintenant tout ça se fait dans le masque !
      Chers petits, respirez votre CO2, vos miasmes et microbes entassés dans votre bâillon pourri ! Vous n’avez pas le choix, sinon remontrances de vos « gardes chiournes » vont pleuvoir !!!
      Quelle est la réelle volonté là derrière ?
      Les travailleurs ont le droit d’aller travailler, peu importe s’ils s’entassent dans des moyens de transports, et de rentrer chez eux sans trainer, à part au super marché !
      Les étudiants et lycéens peuvent s’entasser dans les couloirs, les réfectoires etc … mais prendre des distances en classe.
      Les « vieux de 65 ans » et plus vont devoir rester confinés !!!! mais ils pourront garder leurs petits enfants car les parents doivent aller travailler !!! Par contre interdit de se retrouver entre-eux, pas de sortie, sinon chez le médecin et chez le psy parce-que la déprime les guette !
      Dites moi, Madame, il vous plait ce tableau ? Avez-vous des enfants ? C’est ce que vous voulez pour vous, pour eux et pour vos parents ? …. Au fait, votre masque vous le gardez sur le nez toute la journée j’espère !!!!

  3. C’est dommage toutes ces disputes entre vous.
    Faisons-nous confiance. Les problèmes ne viennent pas de nous mais des mesures inappropriées prises par le gouvernement depuis le début.
    Du coup, chacun a développé des peurs soit de la contamination soit des mesures de tests et autres.
    Le fait est que à ce jour, nos capacités de soin sont au raz des pâquerettes et ce depuis plusieurs années.
    Et que la mortalité du covid est égale à 39865 / 67064000 x 100 = 0.059 %
    Donc 1 nous ne sommes pas en danger au point d’en faire une hystérie
    et 2 Il faut construire des hôpitaux, former des personnels de santé et encourager à s’engager dans cette branche.
    Je vous en prie respectons-nous, nous valons plus que ça !
    Merci les profs ! Je vous soutiens et je sais que vous faites de votre mieux avec les données que vous avez et les conditions qui sont les vôtres.

  4. Bien sûr que si c’est la peine de critiquer… Dans ce pays ou il n ‘y a plus d opposition de droit et de liberté encore heureux que l’ on puisse critiquer car la critique est constructife !!!
    Donc moi je critique haut et fort le fait d’inciter à passer des tests à une population dite non sensible et non contagieuse à qui l’on oblige deja le port d’un masque inefficaces

  5. Ns ne vs critiquons pas.

    Nous essayons juste de vous faire comprendre que vous etes les sujets de l experience MILGRAM..

    Que je vous invite à regarder sur youtube.

    Il ne sert à rien d argumenter tant que vous ne pouvez pas mettre de mots sur ce qui se passe.

    Vius etes victimes d une gigantesque mascarade. Vs etes pris en etaux.

    Nous vs sommons de vs mettre à la place de nos enfants.

    Ns vs sommons d arreter de repondre à ce president dt vous trouver aussi l expertise psy et psychiatrique sur youtube si pas censuré…

    Ils vs stressent à fond de sorte que vous vous rebellez contre les parents ( puisque vs ne voyez qu eux) …

    Aussi, posez vs la question de savoir pk ils n ont jamais ou trop peu repondus à vos exigences professorales legitimes…
    Pk n ont ils jamais changé un semblant de voie educative.
    Pk interdisent ils l instruction en famille?

    Vous repondez à des ordres dictatoriaux et liberticides.

    La matraitance infantile devient une normalité !!!!!

    3 enfants sont morts en allemagne du au port du masque … DES ENFANTS *****

    Tout cela doit s arreter !!! Tout cela s arretera ! Et lorque tt ceci sera stopper…

    Ils ne seront pas là pr vs consoler… ils vous cracheront dessus en vs fustigeant … et vs laisserons à votre propre sort..

    Vs serez degoutés d avoir accepter cela. Vs ne pourez plus vs regarder ds le miroir. Vs n aurez plus l envi d enseigner…

    Et vs vs sentirez coupables et seuls…

    **** Sommation du bon sens *****

  6.  »

    Par TONY MOBILIFONITIS

    Une LETTRE écrite par un agent principal de la patrouille routière Coffs / Clarence en Nouvelle-Galles du Sud et signée par des collègues, a révélé le récit du COVID-19 pour sa tromperie et le tort qu’il cause à la police et à ses relations avec le public.

    La lettre, datée du 26 octobre, est adressée au commissaire de police de NSW Michael Fuller et est l’une des meilleures réfutations du récit COVID de peur et de contrôle écrit n’importe où, notant de fausses prédictions de sa gravité, des statistiques fausses et trompeuses, des failles dans les tests et questions sérieuses sur le virus lui-même. » https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.fr&sl=en&sp=nmt4&u=https://cairnsnews.org/2020/11/02/police-blow-whistle-on-coronavirus-deception/&usg=ALkJrhhX0SmKJg1HTCfhKFVjo4Xekzv2Lg

Laisser un commentaire